Comment placer ses excédents de trésorerie ?

Placer vos excédents de trésorerie dans de bons placements nécessite une stratégie bien réfléchie qui tient compte de plusieurs facteurs décisifs. Ce surplus de liquidité est peut être ponctuel, par exemple lors de la cession d’un actif , ou récurrent, ce qui traduit une gestion efficace de votre activité et une excellente capacité d’autofinancement. Si tel est le cas, mieux vaut thésauriser cet excédent de cash, en le faisant fructifier. Pour ce faire, il existe de nombreux placements financiers sous réserve de  toujours conserver un bas de laine suffisamment mobilisable en cas d’imprévu. Revue de détail.

Quelques rappels avant de placer ses excédents de trésorerie

Évaluer vos besoins en liquidité en premier lieu

Déterminez combien de cet excédent vous pourriez avoir besoin à court terme. Il est crucial de maintenir une certaine liquidité pour les dépenses imprévues ou les opportunités d’investissement. Clarifiez vos objectifs à court, moyen et long terme. Cela influencera le type d’investissements que vous choisirez.

Comprendre votre tolérance au risque

Évaluez votre capacité à supporter les fluctuations du marché. Cela vous aidera à choisir des investissements qui correspondent à votre niveau de confort en termes de risque. Autrement dit, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. La diversification peut aider à réduire le risque en répartissant l’investissement entre différentes classes d’actifs (actions, obligations, immobilier, etc.).

Ainsi, si vous privilégiez la sécurité, les comptes d’épargne ou les obligations souveraines peuvent être de bonnes options. En revanche, s’exposer dans des actions ou des fonds communs de placement permet potentiellement des rendement plus élevés, avec pour corollaire un risque proportionnel.

Besoin d'un conseil ? Besoin d'une expertise ?

Explorez de nouvelles perspectives avec les conseils éclairés de nos experts chevronnés. Pour des solutions sur mesure et un accompagnement personnalisé, n’hésitez pas à nous contacter dès aujourd’hui. Votre réussite commence ici, avec notre équipe dévouée à répondre à vos besoins spécifiques.

Les solutions pour placer ses excédents de trésorerie

Les comptes d’épargne, le choix de la sagesse

Le compte d’épargne est le classique des classiques. Cette solution comporte peu de risques avec des frais peu élevés et immédiatement mobilisables.

Les comptes  à terme, le choix d’une meilleure rentabilité

Les dépôts à terme sont intéressants pour les excédents de trésorerie à court terme. Avantage indéniable du produit, vous connaissez à l’avance les taux d’intérêt et le capital est garanti.

La Pierre-Papier, le choix d’un placement résilient

Pour placer un excédent de trésorerie, les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) permettent d’investir dans un portefeuille diversifié de biens immobiliers (bureaux, commerces, logements, etc.) et offrent des dividendes réguliers sous le format de revenus locatifs, sans aucune contrainte de gestion. Idéal pour ceux qui cherchent à générer des revenus passifs réguliers.

D’autre part, les OPCI permettent d’élargir le spectre immobilier  avec des placements plus financiers, offrant une plus grande liquidité comparée aux SCPI. Cette typologie de produits permet d’investir dans un sous-jacent immobilier physique et dans des actifs financiers pour une gestion plus dynamique du portefeuille.

Ces deux produits conviendraient aux investisseurs cherchant à diversifier leurs placements tout en étant conscients qu’il existe des fluctuations inhérentes au marché immobilier et plus largement aux conditions économiques à un instant T.

Les produits structurés pour optimiser au maximum sa trésorerie excédentaire

Les produits structurés représentent une option d’investissement intéressante pour gérer un excédent de trésorerie, offrant un équilibre unique entre risque et rendement. Ces instruments financiers combinent divers éléments tels que des dérivés et des obligations pour créer des solutions d’investissement sur mesure.

Ces  fonds à formules  peuvent viser la protection du capital, la génération de revenus réguliers, ou la maximisation des rendements sous certaines conditions de marché et leur performance dépend fortement des actifs sous-jacents, qui peuvent varier des actions et indices à des matières premières. Toutefois, leur complexité nécessite une compréhension approfondie des risques associés, notamment en termes de marché et de liquidité.

Quoi qu’il en soit, avant d’investir dans des fonds à formule, mieux vaut considérer plusieurs éléments-clés comme les frais de gestion plus élevés et leur liquidité, ce qui peut être problématique pour un accès rapide au capital.

In fine il est fortement conseillé de consulter un conseiller en gestion de patrimoine expérimenté qui saura vous indiquer les meilleurs produits qui conviennent à votre profil de risque et à vos objectifs financiers, assurant ainsi que votre excédent de trésorerie soit investi de manière judicieuse.

Jonathan Rosen

Jonathan ROSEN

Fondateur Etsa Patrimoine

Conseil en Gestion Privée

Contactez un expert pour vos investissements et placements

Besoin de conseils avisés ?
Échangez avec nos experts pour trouver la solution la plus adaptée à votre situation.

Partager l'article sur :

LinkedIn
Facebook
Twitter